Logo ENAP
Connexion

Service-conseil

Service-conseil

L’ENAP est un chef de file dans le domaine du service-conseil en vertu de sa contribution majeure à la modernisation de l’administration publique au Québec et ailleurs dans le monde. En effet, elle est régulièrement invitée à réaliser des projets, formuler des avis et à conseiller les autorités gouvernementales de différents pays. Avec plus de 45 années d’expérience sur la scène internationale, l’ENAP a su développer une approche originale axée sur :

• une insistance particulière sur la Gestion axée sur les résultats et sur une responsabilité partagée relativement à l’atteinte des résultats ;
• une approche qualité garantissant l’excellence de ses processus de travail et de ses livrables ;
• une relation partenariale.

En fonction de ce qui précède, l’ENAP se veut un partenaire de choix dans les domaines de :

• l’appui aux gouvernements dans la mise en œuvre de réformes de leur administration publique ;
• l’appui à la mise en place ou au renforcement d’Écoles nationales d’administration.

Appui aux gouvernements 

Guinée – Mise en œuvre des activités de renforcement des capacités de leadership et de stratégie pour mener la réforme administrative

Le projet visait à accompagner les principaux acteurs de la réforme de l’État et de la modernisation de l’administration dans le renforcement de leurs capacités en matière de leadership. Il contenait deux volets principaux. Le premier s’articulait autour d’un programme de formation en leadership, changement organisationnel et communication en gestion. Ces formations ont été offertes à plus de 80 cadres de l’administration publique et elles ont permis d’accentuer le leadership des principaux acteurs des réformes de l’administration publique en Guinée. Elles ont également permis :

• d’augmenter la capacité qu’ils ont à travailler en commun ;
• à faire en sorte qu’ils se considèrent comme des acteurs de changement dans le cadre de la réforme ;
• à renforcer la capacité des acteurs à conduire des éléments de la Réforme.

Plus spécifiquement, ce programme de formation a permis de développer une vision commune de la Réforme et des Défis de l’administration publique et d’améliorer les connaissances de pointe en matière de pilotage des Réformes.

Le deuxième volet s’articulait autour de l’accompagnement de certains groupes de travail qui œuvraient autour de certains éléments de la réforme. Plus spécifiquement, le projet a accompagné dans l’action le renforcement des capacités institutionnelles et humaines des structures de gestion des ressources humaines et l’amélioration de la coordination du travail gouvernemental. À ce dernier sujet, le projet a contribué à l’organisation d’un séminaire gouvernemental regroupant l’ensemble des ministres du gouvernement guinéen ainsi que l’ensemble des Secrétaires Généraux. Ce séminaire a notamment permis de dégager un consensus au sein des plus hautes autorités de l’État concernant les changements à mettre en œuvre afin d’améliorer la coordination du travail gouvernemental. 

Djibouti - Projet d’appui à la réforme de l’Administration de la République de Djibouti : Pour une Administration au service de l’économie nationale

Le projet visait à renforcer les capacités de l’administration publique de Djibouti et à transférer une expertise durable en son sein. La participation, l’appropriation et l’accompagnement représentaient les maîtres mots de la stratégie de sa mise en œuvre. Les interventions du projet visaient à fournir un appui aux hauts responsables du gouvernement dans le design et la mise en application du cadre institutionnel à mettre en place afin de favoriser le développement économique et social. Des interventions de conseil stratégique, des activités de formation de terrain et des voyages d’étude au sein de l’administration québécoise ont été les moyens privilégiés pour développer les capacités clés et favoriser leur utilisation dans le contexte djiboutien.

Le projet était principalement structuré autour des axes suivants :

• appui à la mise en œuvre de la réforme de l’administration ;
• appui à la réforme administrative du Ministère du Travail ;
• appui à la relance de l’Institut national de l’administration publique ;
• appui à la réforme de l’administration au Ministère de l’Économie et des Finances.

Haïti - Projet d’appui au renforcement de la gestion publique (PARGEP)

Le PARGEP avait pour objectif de contribuer au renforcement des capacités de l’État en Haïti. Il misait sur la transmission des compétences de l’ENAP et de l’administration publique québécoise à l’administration publique haïtienne. Le PARGEP s’articulait autour d’une responsabilité partagée au regard de l’atteinte des résultats entre les partenaires, c’est-à-dire que l’atteinte des résultats n’était possible qu’à condition que toutes les parties prenantes jouent adéquatement leur rôle et remplissent leurs parts de responsabilité, chacune à leur niveau de la chaîne de résultats. De plus, il reposait sur une approche itérative et une planification basée sur la demande.

Le projet était principalement structuré autour des axes suivants :

• appui en matière de coordination du travail gouvernemental ;
• appui en matière de planification stratégique ;
• appui en matière d’égalité entre les femmes et les hommes ;
• appui au pilotage de la réforme administrative ;
• appui à la création de l’École nationale d’administration et de politiques publiques ;
• appui à l’implantation du budget de programmes.

Sénégal – Accompagnement dans l’élaboration d’une Stratégie nationale de formation des agents de l’État

Le projet consiste à appuyer l’Administration sénégalaise dans l’élaboration et la mise en œuvre d’une politique qui encadrera la formation continue de l’ensemble des agents de l’État. Cette Stratégie vise à mettre en cohérence les cibles fixées par le gouvernement en termes de modernisation de l’État et les besoins en formation, en dotant l’Administration de ressources humaines ayant les compétences-clés pour mener à bien les réformes.

La première étape du mandat confié à l’ENAP fût d’établir un diagnostic quant à la gestion de la formation continue des agents de l’État et de proposer une démarche méthodologique menant, à terme, à l’adoption et la mise en œuvre d’une Stratégie nationale de formation continue pour l’ensemble des agents de l’État sénégalais.

Appui aux Écoles nationales d’administration

Guinée - Projet de mise en place d’une École Nationale d’Administration

Le projet consistait à procéder à l’ensemble des études et à produire tous les documents nécessaires à la mise place d’une ENA en Guinée qui soit en mesure de répondre aux besoins spécifiques de la fonction publique en matière de formation initiale et continue de ses agents. Plus spécifiquement, il s’agissait de produire, dans une approche participative et regroupant l’ensemble des acteurs concernés, un « Projet d’établissement public à caractère administratif » encadrant les différentes activités de l’ENA.

Les objectifs spécifiques du projet consistait à :

• assurer les études préliminaires de faisabilité ;
• définir la vision et les orientations stratégiques de la future ENA ;
• concevoir les curricula de formation ;
• concevoir une organisation de l’ENA ;
• établir un projet d’établissement de l’ENA ;
• assurer la formation de plus de 20 formateurs de l’ENA sur l’ingénierie de la formation ;
• renforcer les capacités de l’équipe mise en place dans le cadre du projet.

Burkina Faso – Accompagnement dans l’élaboration de la planification stratégique de l’ENAM

Le projet vise à accompagner la direction générale de l’École Nationale d’administration et de Magistrature (ENAM) dans l’établissement de la Planification stratégique de l’organisation pour la période 2017-2021. Il s’est agi dans un premier temps de dégager les principaux éléments du diagnostic organisationnel sur la base d’une série de rencontre avec les différentes parties prenantes. Puis, dans un deuxième temps, le projet a permis de déterminer la portée et l’étendue des travaux à réaliser en formulant une feuille de route pour la modernisation de l’ENAM et pour l’élaboration de la planification stratégique susmentionnée.